Acupuncture Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Calendrier Chamanisme Channeling Chant Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Danse Dentisterie Eau Écologie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Jardinage Kabbale Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Mort Mouvement Mycothérapie Naturopathie Numérologie Nutrition Ostéopathie Parkinson Permaculture Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Société Soin Corporel Son et vibration Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche

Le chaga

« Cadeau de Dieu », « Diamant des forêts », « Roi des plantes » sont autant d’appellations qui laissent transparaître la valeur de l’inonotus obliquus, mieux connu sous le nom de chaga.

La forêt québécoise est riche d’une flore diversifiée. Des pionniers comme le frère Marie Victorin, fondateur du Jardin botanique de Montréal et auteur de « Flore laurentienne », et plus récemment Marcel Blondeau, ont consacré leur vie à partager les secrets qu’elle recèle. Parmi ces secrets, le chaga en est un qui commence tout juste à être mieux connu.

Chaga

[ Source ]

  Flèche gauche
Sur la toile - Volume 10, numéro 5
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE