Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Cuisine Danse Dentisterie Eau Écologie Économie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Appui aux sages-femmes

Appui aux sages-femmes
dans leurs négociations
avec le ministère de la Santé
et des Services sociaux

La légalisation de la profession de sage-femme au Québec a été obtenue de haute lutte par les groupes de femmes, les organismes communautaires et les comités citoyens dans les années 1980 et 1990. Nous voulons que les sages-femmes continuent de répondre à leur mission sociale, c'est-à-dire participer à la démédicalisation de la grossesse, de l'accouchement et de l'arrivée d'un bébé, pour en faire un événement porteur d'un sens plus large pour les femmes, leur famille et les communautés.

Les 159 sages-femmes du Québec sont à bout de souffle devant le mépris du MSSS à l'égard du petit groupe de femmes qu'elles représentent. Le comité de négociation du Regroupement les Sages-femmes du Québec a eu 24 rencontres infructueuses avec le comité de négociations du MSSS depuis janvier 2013. Elles sont en négociation intensive depuis juin 2011.

Elles ont dès aujourd'hui besoin du soutien concret de chaque groupe pour faire pression aurpès des autoritées concernées afin d'assurer la pérennité d'un modèle de pratique qui répond aux besoins exprimés par les femmes et leur famille.

Lorraine Fontaine, coordonnatrice
Coalition pour la pratique sage-femme

[cf Article de Mélissa Lessard]


Accueil
  Flèche gauche
Volume 9, numéro 18 — Mercredi, 6 novembre 2013
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE