Imprimer Imprimer

Cuivres pour la liberté !

CUIVRES POUR LA LIBERTÉ! / BRASS FOR FREEDOM!

Spectacle bénéfice en soutien aux arrêté-e-s du 1er mai 2013
Avec le Bread and Puppet Circus Band, la Fanfare Pourpour et l'Ensemble insurrection Chaotique

Date : le 4 septembre 2013
Lieu : Le Cabaret Lion d'or
Heure : 21h (ouverture des portes à 20h)
Billets : 20 $ (billets à 15 $ pour les personnes arrêtées en vertu de P-6 disponibles en quantités limitées).
Lien Facebook : https://www.facebook.com/events/736795586359772/
Lien Web : http://s.coop/4septembre

Vous pouvez vous procurer les billets via la billetterie du Lion d'Or (des frais de gestion s'appliquent).

Nous comptons sur votre solidarité pour faire de cette soirée de fanfares pour la liberté une réussite! Merci de diffuser largement cette invitation!!!

CONTEXTE :

Le 1er mai 2013, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé à l'arrestation de 447 personnes qui célébraient la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses en vertu du règlement municipal P-6.

Ce règlement vise à encadrer les manifestations, événements ou rassemblements sur le domaine public. P-6 impose, entre autres, de faire approuver l'itinéraire de la manifestation par la police et de manifester à visage découvert.

Depuis 2013, P-6 a donné lieu à plus de 3000 arrestations (chacune associée à une contravention de plus de 630 $).

Les personnes, arrêtées en masse, peuvent être détenues pendant des heures sans eau, sans nourriture, sans accès aux toilettes, les mains menottées, sans possibilité de parler à un avocat ni de comparaître devant un juge.

La police peut décider, sans avoir de comptes à rendre à qui que ce soit, quelle manifestation «illégale » peut être tolérée et quelle manifestation « illégale » doit être interdite, ce qui ouvre la porte à l'arbitraire, au profilage social et politique et aux abus de toute sorte.

Depuis la mise en application du règlement P-6 amendé en mai 2012, 11 recours collectifs ont été déposés contre la Ville de Montréal et la constitutionnalité du règlement est contestée devant les tribunaux.

Selon les meilleures estimations (en l'absence d'un bilan complet et détaillé), l'application du règlement engendre des coûts de plusieurs millions de dollars pour la Ville de Montréal. La contestation judiciaire des accusations portées en vertu de P-6 entraîne également des frais juridiques importants pour la communauté militante, des coûts qui se chiffrent en dizaines de milliers de dollars.

Le spectacle bénéfice du 4 septembre vise à contribuer au financement de la défense collective des militants et militantes arrêtées le 1er mai 2013 et à défrayer les frais d'avocat et de cour afférents.

« Nous avons toujours eu et aurons toujours le droit légitime de manifester spontanément, et ce, avec des itinéraires de notre choix, qui reflètent nos besoins et revendications. » Extrait de la déclaration publique de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) Solidarité contre la répression policière à Montréal : Nous ne nous soumettrons pas au règlement municipal P-6 (voir la déclaration complète ici : http://www.clac-montreal.net/contre_P-6).


Accueil
  Flèche gauche
Volume 10, numéro 12 — Mercredi, 27 août 2014
  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE