Volume 14, num̩ro 6 РMercredi, 13 juin 2018

Juin: vive les vacances !

Bonjour tout le monde

Nous voilà de retour en ce magnifique mois de juin qui tous les ans ramène en terre québécoise l’odeur des lilas, la beauté des fleurs et les chants des oiseaux. Les champs vert tendre sont parsemés de rose et de jaune sous un ciel bleu tacheté de nuages blancs ronds et duvetés comme des cheveux d’ange. Les couleurs sont époustouflantes au sortir de ce long hiver. Il m’arrive d’avoir une pensée pour nos ancêtres et de m’imaginer leur état d’esprit quand les couleurs giclaient devant leurs yeux après la longue saison blanche à une époque où les teintes vives ne se retrouvaient que dans la nature estivale et chez la royauté.

Yves Gagnon vous entretient d’aménagement fleuri au potager. Inspirés par les jardins anglais, Diane Mackay et lui ont créé un petit éden à St-Didace. Il vous livre quelques-uns de ses secrets de jardinier émérite. Il vous invite aussi à en savoir encore plus de vos propres yeux et de vos questions en allant visiter Les Jardins du Grand Portage au cours de l’été. Cela en vaut la joie !

Diane Mackay généreuse de ses connaissances et de son expertise horticoles nous présente l’Arnica, cette merveilleuse plante  « rebouteuse » comme disaient les anciens. Elle tient une place d’honneur dans nos pharmacies domestiques pour faciliter la guérison des entorses, des fractures et des contusions.

Écoutez Jean-Yves Dionne vous entretenir de l’histoire du plomb au cours des siècles. C’est une bataille sanitaire qui s’est étirée sur des centaines d’années malgré toutes les preuves de sa nocivité. Cela s’apparente aux luttes écologiques actuelles. Que la terre et les humains sont patients. Je remercie tous ces écologistes et scientifiques de défendre la planète et ses habitants.

Merci à Jacqueline Martin et Danièle Laberge pour leurs lumineux clichés. Sans eux Covivia serait bien terne.

Je vous offre une réflexion sur l’unité. Fécondée en mon intellect par les écrits de Shrî Aurobindo et Joe Vitale, je n’étais pas certaine d’être capable de rassembler en un texte toutes ces idées nourrissantes semées dans ma tête depuis quelques semaines. Finalement, la créativité s’est emballée un vendredi matin et j’ai ficelé cet article devant la grande fenêtre panoramique présentant un décor lumineux en un temps record à ma grande surprise. La nature luxuriante est un baume pour les yeux. Les Upanishads et les commentaires de Shrî Aurobindo à leur sujet, un élixir pour l’esprit.

Nous vous reviendrons au début du mois de septembre repus de soleil, de légèreté et de réserve.

Bon été et bonnes vacances à vous toutes et tous,

Renée Demers
reneedemers@covivia.com