Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Danse Dentisterie Eau Écologie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Lamoureux, sixième Arcane du Tarot

Penser pour panser

Lamoureux, sixième Arcane du Tarot

Sur le sixième arcane du tarot, on aperçoit pour la première fois plusieurs personnages de face interagissant entre eux. La thématique de cet arcane est plus évidente au premier abord que dans les précédents. Les cartes de Tarot étant des images symboliques, leur interprétation est toujours teintée par notre expérience personnelle. Je n'y échappe pas. 

Tout d'abord et brièvement, qu'en disent les traditions ésotériques. L'initié est à la croisée des chemins. Il choisit et il s'unit. Le chiffre 6 de l'arbre de Sephiroth de la Kabbale est nommé Tipheret. Il correspond à la beauté. C'est le reflet de l'amour dans le monde matériel atteint par l'harmonie des forces en présence. Dans la tradition chrétienne, Clément d'Alexandrie enseigna que le six est un nombre sexuel et pour cette raison il représente le mariage soit l'action de surmonter les antagonismes en les unifiant.

L'amoureux
Tarot Camoin - Philippe Camoin et Alexandro Jodorowsky.

Sur la carte, les personnages défilent de la gauche à la droite comme dans la lignée des générations. On ne voit ni le début du premier ni la fin du dernier. Le mouvement est perpétuel. Au commencement de la séquence, on voit une mère qui pose ces deux mains sur le fils invité à sa droite par la main d'une belle jeune fille. Au-dessus d'eux, Cupidon s'allie au soleil pour favoriser leur amour.

Les trois personnages humains forment un bloc, une unité. Ils représentent trois personnes vues de l'extérieur, mais aussi des forces à l'œuvre dans l'intériorité humaine.

On aime tel qu'on a été aimé. Le jeune homme à la puberté quitte le giron de l'amour maternel pour s'unir charnellement avec une jeune femme. L'enfant expérimente l'amour tout d'abord avec la mère, amour transmis depuis la nuit des temps dans la chaîne des générations. Elle le parfait par son expérience personnelle. Elle le retransmet à son enfant. L'amour qui anime les relations humaines est l'enseignement de cet arcane. L'amour que l'on donne aux autres et celui que l'on reçoit est à l'image de celui que l'on porte.

La mère aime son enfant d'un amour enveloppant et accueillant, dans l'idéal. Sage, elle sait qu'il ne fait que passer. Elle guide le jeune homme jusqu'à la puberté au moment où les forces sexuelles s'éveillent. Son influence sur le jeune homme est puissante comme nous le montrent les feuilles de laurier sur sa tête. Saura-t-elle faire le deuil de cette mainmise? Sa tâche étant terminée, son rôle consiste ici à se retirer de son plein gré. Si elle cherche à le retenir, comme ses mains agrippées à son épaule et à sa hanche pourraient le laisser présager, elle retardera leur évolution mutuelle. Mais peut-être lui donne-t-elle une petite poussée d'encouragement. Elle pourrait aussi être la marraine, guide spirituelle dans la vie du jeune homme. En tout cas, la couleur bleue au bas de leur corps indique que leur relation est spirituelle et ils portent tous les deux une ceinture jaune, symbole de chasteté.

La chasteté dans l'amour signifie que l'on aime d'un amour vertueux, sans compromis et selon la nature qu'exige la relation, au grand jour sans rien cacher, sans honte et sans les mains dans le dos qui gardent quelque chose pour soi. Pour la mère, cela exige le sacrifice de sa relation maternelle avec le fils devenu jeune adulte et un plongeon dans le vide. Pour les deux jeunes gens, il est temps de faire le plein, de se donner entièrement l'un à l'autre, corps, cœur et âme. Rien de moins. L'amour a besoin de vérité, de profondeur, d'horizontalité et d'élévation pour croître. De telles relations amoureuses sont bénies des dieux et l'ange l'encourage.

Le jeune homme quitte le territoire de la mère pour aborder la phase nuptiale de sa vie. Le jaune strié du chemin à ses pieds indique un terrain labouré et connu. Le feu de sa volonté reflété dans ses pieds rouges active ses pas vers la prochaine étape qu'il partagera avec la jeune femme.

La fiancée est belle. Elle invite le jeune homme en portant sa main à son cœur désignant ainsi le flux de l'énergie féminine sexuelle qui ouvre le cœur de l'homme. Son corps physique porte le pôle positif dans ses seins tandis que, chez son compagnon, à cet endroit la forme de la poitrine est plate indiquant le pôle négatif. L'énergie sexuelle féminine est le réceptacle des forces célestes et c'est cette direction qu'indique la couronne de fruits dans ses cheveux. La fructification vient d'en haut. La couleur rouge se déploie entre eux indiquant que la polarité et le magnétisme sont à l'œuvre. L'homme porte le pôle positif dans son corps au niveau de son sexe et c'est vers le pubis, vide féminin, qu'il dirige ses mains. Le feu sexuel masculin rouge est bien appuyé sur la terre. 

La complémentarité sexuelle est efficace. Ils se fécondent physiquement et énergétiquement. Il ouvre son sexe et elle ouvre son cœur. Un cercle énergétique se forme entre eux. Ce n'est que le début. Le frottement, l'étincelle qui allume le feu de leur amour. L'humain se complète en lui-même de la même façon englobant le yin et le yang. Épouser l'autre, monter au septième ciel, s'unir et ne faire qu'un mènent au seuil du mariage véritable celui de l'union de la matière et de l'esprit en soi.

Le chérubin en haut pointant sa flèche vers le couple nous rappelle Cupidon. Sa peau est couleur chair comme les mains, les jambes du personnage central et les visages. Ils ont en commun une chair innocente. Autour de l'ange se déploient les multiples rayons rouges et jaunes du soleil. Ils brillent de tout leur feu pour unir ces êtres complémentaires. Telle la photosynthèse qui dans les plantes permet la fusion de tous les ingrédients nécessaires à leur croissance, les premières journées chaudes et ensoleillées au printemps attisent par leur énergie lumineuse les passions amoureuses autant dans les champs de blé que sur les terrasses des grandes villes.C'est une joie d'assister à la cour que se font les jeunes gens. La continuité du monde est assurée. Cupidon savoure cet instant de grâce. Lancera-t-il la flèche du destin?

Cet ange pourrait aussi être l'âme d'un être en devenir choisissant ses futurs parents. La lignée des générations passe par le ciel, nous disent les initiés. Bandera-t-il son arc rendant son choix définitif? Les amoureux sont-ils vraiment seuls au monde?

Cette carte symbolise à un autre niveau tous ces moments au cours d'une vie où nous quittons l'ancien confortable et connu pour le nouveau frais et incertain. La beauté est une boussole qui indique la bonne direction. Notre volonté et notre amour pour entrer de plain-pied dans notre devenir sont requis. La vie est mouvement. Les forces célestes sont présentes. L'ange nous l'indique : aide-toi et le ciel t'aidera. Cependant, la décision et l'action sont toujours nôtres. Nous sommes libres.

Le jeune homme se tient debout fort et solide au centre de l'arcane, au centre du temps, au présent. Sa poitrine est large et elle nous fait face. Le cœur est vaste. L'ange se trouve au-dessus de sa tête. Il est inspiré et touché par les rayons de l'ange. De la terre jusqu'à l'espace infini, il s'élève. Autour de lui, son monde se déploie. Il comprend que l'union ultime est en lui-même et que c'est à son âme qu'il doit fidélité.

Renée Demers
reneedemers@covivia.com

J'offre des séances de Tarot spirituel et méditatif. Pour un rendez-vous ou des informations, écrivez-moi.


Accueil
  Flèche gauche
Volume 10, numéro 16 — Mercredi, 22 octobre 2014
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE