Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Danse Dentisterie Eau Écologie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Fascinante Terre

Bonjour tout le monde

Quelques fleurs subsistent dans le jardin devant ma fenêtre. Des feuilles jaunies jonchent le sol. La table sur le patio est abandonnée. La forêt adossée au ciel en arrière-plan est féérique. Le gris et l'orange se marient. La beauté dans la nature est omniprésente. Chaotique, changeante, vivante, vibrante, mortuaire, colorée elle harmonise tout ce qui tombe dans sa réalité pour en faire un tableau inspirant et balancé. Fascinante Terre !

Dans ce numéro, Jacqueline Martin a photographié un nuage subjugué par la magnificence de l’automne québécois au point d’atterrir sur un lac. Il illustre le sommaire. Yves Gagnon nous offre un roman-photo jardinier généreux, éducatif qui honore la terre, le fleuve et l’amitié. Diane Mackay présente la culture ainsi que les aspects alimentaires et thérapeutiques du mouron des oiseaux que plusieurs considèrent comme une mauvaise herbe. Anny Schneider, citée dans cet article l'a d'ailleurs choisie pour encadrer la page d'accueil de son site. Coïncidence joyeuse ! Caroline Gagnon et Anne Vastel confectionnent pour nous ces fameuses boules protéinées et médicinales. Elles sont excellentes comme collation. Daniel Laguitton nous introduit à la vision de Thomas Berry sur l'éducation écologiste. On aime et on prend soin de ce qu'on connaît. Notre relation à la nature ne fait pas exception. Notre éloignement psychique et moderne de cet élément qui pourtant compose notre corps physique est tout à fait paradoxal. Nous sommes étrangers à nous-mêmes. Belle aliénation!

J’ai été interpelée par l’interview de Josée Blanchette à Tout le monde en parle ainsi que par différents articles lui répondant dans les médias que j’ai lus. J'ai réfléchi et j’ai rédigé un texte sur la chimiothérapie et la guérison. Libraire spécialisée en médecine complémentaire durant vingt-cinq ans, utilisatrice des approches holistiques depuis quarante ans, entourée de soignants et guérie d’un cancer avec l’apport de la chimiothérapie, je favorise une alliance des différentes médecines. C’est au malade de s’informer, de juger, de décider et d'agir. Les thérapeutes proposent et le malade dispose ! La victimisation et le paternalisme tels des sirènes sur la mer thérapeutique nous attirent dans les épreuves de maladie. Ils sont des mirages puissants. Cependant, la responsabilisation est la véritable oasis. La compassion, le puits.

Dangers du sans fil: il est urgent d'agir

J’ai cosigné une lettre rédigée par Hélène Vadeboncoeur sur la pollution électromagnétique. Elle est adressée au premier ministre du Canada et à la ministre fédérale de la santé qui sont les décisionnaires en ce domaine. Hélène Vadeboncoeur écrit : « Jamais les Canadiens n'ont été exposés quotidiennement à des doses de radiations non ionisantes si élevées et couvrant une aussi large bande de fréquences électromagnétiques artificielles. » Et elle conclut : « Il est donc urgent que Santé Canada révise de fond en comble son Code de sécurité 6 qui sert de ligne directrice aux provinces, pour limiter l'exposition aux RF, et ne protège que des effets thermiques des expositions alors qu'il devrait tenir compte aussi des effets biologiques non thermiques à moyen et à long terme. » 

Vous pouvez la lire en entier sur le Huffington Post. Elle y est présentée par André Fauteux

Bonne lecture et heureuse quinzaine,

Renée Demers
reneedemers@covivia.com


Accueil
  Flèche gauche
Volume 12, numéro 16 — Mercredi, 19 octobre 2016
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE