Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Danse Dentisterie Eau Écologie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Christian Lamontagne 1949-2013

Christian LamontagneChristian Lamontagne se présentait comme un essayiste, un chroniqueur et un journaliste en liberté. J'ajouterais un guerrier pacifique, un guide de ressources et un bâtisseur de ponts sociaux, soudés en acier moderne, intellectuel, tranchant, spirituel et raffiné.

Son parcours professionnel est impressionnant. En 1978, il fonde la revue Le Temps fou qui s'intéresse à la crise idéologique contemporaine, aux effets de la science, au monde du travail, à l'individualisme grandissant et au féminisme. Il y travaillera à titre de chroniqueur jusqu'en 1983. De 1985 à 1996, il fonde et dirige le Guide Ressources. Cette revue est une fenêtre pour les médecines douces, la spiritualité et les initiatives en développement personnel. De 1996 à 2005, il fonde et dirige le Réseau Protéus devenu Passeport-Santé, plateforme virtuelle consacrée à la santé. De 2005 à 2010, il y oeuvre à titre de chroniqueur, s'étant dégagé de la responsabilité de l'entreprise. Il a accompagné durant les vingt-cinq dernières années des milliers de francophones, dans leur cheminement de guérison et de maintien de la santé en les initiant au monde des thérapies alternatives tout en exigeant de ces dernières de la rigueur et de l'excellence. Il est l'auteur de deux ouvrages aux éditions Liber : Responsabilité, liberté et création du monde (2010) et Nation et la cité (janvier 2013).

Il a vécu ses derniers jours en paix chez lui à La Salamandre pourpre, un projet collectif à la campagne sur lequel il a érigé avec sa compagne Collette Drapeau, acupunctrice et enseignante de Qi gong, une chaleureuse demeure tout en haut de la montagne. Il a amoureusement aménagé le terrain tout autour de ce nid haut perché dans ses années de convalescence.

Penseur et philosophe intéressé par l'humanité, la conscience et la politique, il a su intégrer à sa réflexion intellectuelle et son implication sociale, le riche enseignement du zen ainsi qu'un goût certain pour les nouveaux territoires de l'expérience humaine. Ses propos avaient la solidité, la droiture et la fiabilité du métal qu'il avait d'ailleurs appris à souder dans sa jeunesse militante.

J'ai croisé Christian Lamontagne sur mon chemin depuis près de trente années. Nous avons séjourné sur les mêmes territoires à maintes reprises. Ces lieux étaient communautaires, amicaux, spirituels, professionnels et alternatifs. Homme responsable et intègre, visionnaire et critique, solitaire et sociable, il regardait le monde depuis la marge veillant à amalgamer les cultures alternatives et dominantes pour un avancement dynamique d'une société parfois sclérosée.

D'une jeunesse militante politisée à gauche à une intégration des médecines douce au sein de l'establishment médical, il a été tout au long de sa vie un communicateur engagé. Auprès de ses amis, il était un éclaireur et un homme dynamique pour qui un projet n'attendait pas l'autre.

Son départ de notre monde était empreint de présence consciente, de sérénité, de délicatesse et de douceur.

Je rends hommage à cet homme qui nous a quittés en ce début 2013. Toutes mes pensées vont à sa compagne, à ses proches et à sa famille.

Merci Christian pour ta présence dans nos vies et dans la société québécoise!

Renée Demers
édimestre

reneedemers56@gmail.com


Accueil
  Flèche gauche
Volume 9, numéro 1 — Mercredi, 16 janvier 2013
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE