Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Cuisine Danse Dentisterie Eau Écologie Économie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Nommer

Nommer

Bonjour tout le monde

Je chéris les mots. J’en ai vendu des milliards durant les vingt années où j’ai œuvré comme libraire à Biosfaire. Maintenant, ils permettent la transmission des connaissances des auteurs qui forment l’équipe de ce webzine. Mon esprit jubile quand je crée un texte pour Covivia. J’aime jouer avec les mots, réfléchir à leur portée, les écrire, les lire ainsi que prendre conscience de leur puissance. Nommer est un pouvoir que je possède en tant qu’être humain. Si je vous dis qu’une personne est venue me visiter la semaine dernière, l’image reste vague dans votre cerveau. Cependant, si je spécifie qu’Yves Gagnon, collaborateur de Covivia, était ce visiteur, l’information se précise. La lumière projetée est plus grande et une pensée plus nette prend forme dans votre esprit. Dans le même ordre d’idée, quand j’arrive à mettre des mots sur une manifestation émotive que je ressens, une partie du malaise que cette émotion engendrait dans mon corps s’évanouit. Ces exemples ne sont que les balbutiements de cette faculté que nous possédons qui est celle de nommer.

Dans cette édition, Yves Gagnon a repris sa couronne de jardinier et son tablier de cuisinier. Il nous apprend tout sur la citrouille et ses graines délicieuses et nourrissantes. Diane Mackay s’est mise en scène dans un roman-photo sur la consoude. Elle nous informe de la propension de cette plante à ressouder nos tissus ainsi que de sa culture, sa récolte et sa transformation en substance guérissante. En compagnie de Thomas Berry, Daniel Laguitton refuse de s’agenouiller devant la déesse technologique. Il préfère les gazouillis de la nature à ceux de l’envahissant Twitter et autres plates-formes numériques. L’économie actuelle repose sur un mythe et il nous rappelle que le développement des nouvelles technologies ne tient pas compte des coûts environnementaux cachés, mais bien réels. Quant à moi, je vous livre un essai sur la pleine conscience et je commence par une énumération des enveloppes qui composent notre être. Ce fut un exercice de concentration enthousiasmant. 

Enfin, je remercie les photographes Jacqueline Martin et Danièle Laberge pour l'enchantement qu’elles nous offrent. 

Bonne lecture,

Renée Demers
reneedemers@covivia.com

Vous aimez notre publication ? Voulez-vous y participer financièrement ? Abonnez-vous ou faites un don ! 


Accueil
  Flèche gauche
Volume 13, numéro 2 — Mercredi, 25 janvier 2017
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE