Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Cuisine Danse Dentisterie Eau Écologie Économie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Revue de conscience

Revue de conscience

Le solstice d’hiver 2017 a été le théâtre de surprises pour Covivia et pour moi. Comme Serge Grenier vous en informe dans le mot de l’éditeur, nous avons effectué un changement de rôle. J’ai remis le chapeau de directrice. Dans la noirceur lumineuse de la fin décembre, j’ai réfléchi longuement avant d’arrêter cette décision. À l’instar de Serge Grenier, j’ai moi aussi connu un épisode de maladie. Convalescente, j’ai eu du temps pour cogiter. Après quelques semaines pour m’accoutumer à l’idée, je suis contente. Cette pause de plusieurs mois à titre de responsable de Covivia a permis à ma terre intérieure de se reposer. Sa fertilité retrouvée, elle est prête à s'enthousiasmer à nouveau. 

Ce numéro écourté vous présente la direction éditoriale de Covivia cette année. Au début du mois de février, nous publierons le premier exemplaire mensuel intégral de 2018.

La pertinence du webzine et du site covivia.com est toujours d’actualité. Vos réponses au sondage, vos commentaires, les récentes contributions financières ainsi que l'engagement de l'équipe de rédaction en attestent. Nous traitons de thématiques peu abordées dans les médias populaires et sous un angle original. La liberté dont les auteurs jouissent sur les pages de Covivia leur permet d’exprimer leur individualité, de partager connaissance et savoir-faire ainsi que de témoigner de leur respect pour l'humain et la Terre.

Ce que je souhaite pour Covivia en 2018 est qu’il poursuive sa mission initiale. Que les textes que nous y publions donnent le goût de plonger dans notre intériorité, de révéler notre unicité, de favoriser la santé, de communiquer de façon aimante, de simplifier et de fabriquer le quotidien, de célébrer, d'adopter des pratiques écologiques et de contribuer à une société juste.

Nous éditerons dix numéros en 2018. Les résultats du sondage ainsi que le souhait de l’équipe de Covivia nous ont incités à changer la séquence de publication. Vous recevrez le message de parution par courriel le premier mercredi du mois à l’exception des mois d’août et de janvier.

La rubrique des suggestions de lecture est de retour sous ma gouverne. Beaucoup d’entre vous l'ont demandé. Vous trouverez dans le prochain numéro du début février des articles de Yves Gagnon, Diane Mackay, Jean-Yves Dionne et moi-même. Jacqueline Martin, Danièle Laberge, Marie-Dominique Demers-King et Claude Charlebois embelliront nos pages de leurs magnifiques photos. La chronique de Daniel Laguitton sur l'oeuvre de Thomas Berry n'aura pas de suite en 2018. Je les remercie tous les deux pour leur contribution intellectuelle et savante à Covivia. Vous pouvez lire des textes de Daniel Laguitton dans la revue l'Agora ainsi que dans Le Tour, le journal local de Sutton. Pour approfondir votre connaissance des travaux de Thomas Berry, visitez le site qui lui est consacré: thomasberry.org. Comme auparavant, des auteurs se joindront à nous au fil du temps et de l'inspiration.

Vos commentaires sont les bienvenus en tout temps.

Je vous invite donc chères lectrices et chers lecteurs à marcher avec nous pour une autre année sur ce chemin de conscience. Que nos mots et nos images illuminent vos esprits !

Chaleureusement,

Renée Demers
reneedemers@covivia.com


Accueil
  Flèche gauche
Volume 14, Numéro 1 — Mercredi, 10 janvier 2018
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE