Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Cuisine Danse Dentisterie Eau Écologie Économie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Publi-reportage: papaye fermentée

La papaye fermentée, pas seulement bénéfique pour les hypersensibles

StimulAce

Fabriquée par Osato International, la Préparation de papaye fermentée est vendue au Canada sous le nom de Stimul’Ace.

L’oncologue parisien Dominique Belpomme m’en avait parlé à l’été 2014, alors que je l’avais invité à Montréal afin de prononcer une conférence sur le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM). Il disait prescrire, en poudre, de la papaye fermentée à ses patients atteints du SICEM, car elle augmentait la circulation sanguine du cerveau, contrant l’hypovascularisation cérébrale dont plusieurs d’entre eux souffrent.

Mais j’ignorais que depuis 1994, ce complément alimentaire avait fait l’objet d’une quarantaine d’articles scientifiques portant sur les résultats d’études cliniques et sur des cultures cellulaires. Ces études ont démontré qu’il s’agit d’un puissant stimulant des systèmes antioxydant et immunitaire permettant ainsi une récupération plus rapide, que l’on soit malade ou en santé, sédentaire ou grand athlète.

Antioxydant et immunostimulant
Le 17 mai dernier, le Dr Belpomme me présentait à Bruxelles des chercheurs invités au colloque sur les hypersensibilités environnementales qu’il organisait à l’Académie royale de médecine belge. Parmi ceux-ci, le biologiste et pharmacien d’origine française Pierre Mantello qui dirige l’Institut de recherche Osato, dont le site web affiche ces fameuses études d’experts internationaux en vieillissement et diverses maladies. Ce laboratoire japonais fabrique la Préparation de papaye fermentée Stimul’Ace, vendue au Canada, depuis 2011, comme produit de santé naturel (et ailleurs sous le nom d’Immun’Âge). Santé Canada autorise Osato International à affirmer que le Stimul’Ace « contribue à renforcer durablement les défenses naturelles et à prévenir les signes de vieillissement dus au stress oxydant », cet effet agresseur des radicaux libres oxygénés et azotés, substances toxiques dont l’excès accélère le vieillissement cellulaire. Plusieurs athlètes en prennent régulièrement, dont les joueurs du club de soccer AC Milan selon Pierre Mantello, car la grande combustion d’oxygène requise par l’effort physique intense génère beaucoup de radicaux libres.

Alors qu’un déficit d’antioxydants peut être provoqué par la mauvaise alimentation, l’augmentation de radicaux libres peut être causée par exemple par la pollution ou une consommation d’alcool élevées, la maladie ou une activité sportive de haut niveau. En plus de permettre de conserver la papaye, la fermentation lente et à basse température, à l’aide d’une levure, enrichit ses propriétés antioxydantes. « La papaye est le fruit tropical le plus riche en antioxydants », selon le gérontologue américain Mark E. Weksler, de l’Université Cornell, qui a étudié ses bienfaits sur les personnes âgées.

Professeur Montagnier

Lauréat du Prix Nobel de médecine 2008, le professeur Luc Montagnier a validé l’efficacité et la non-toxicité de la papaye fermentée.

Luc Montagnier en a donné à Jean-Paul II
Pierre Mantello est le coauteur de Vivre longtemps en bonne santé : une alliée extraordinaire, la papaye fermentée, publié en 2008 et rédigé en collaboration avec le virologue Luc Montagnier. Ce professeur émérite à l’Institut Pasteur, qui en a dirigé l’Unité d’oncologie virale de 1972 à 2000, fut colauréat du prix Nobel de médecine en 2008 pour la découverte du virus du sida. La papaye fermentée serait aussi intéressante pour l’organisme que les vitamines C et E, le betacarotène ou le sélénium, affirmait le Pr Montagnier lors des Entretiens de Bichat, tenus dans un hôpital parisien le 13 septembre 2004.

Pierre Mantello collabore depuis 15 ans avec Luc Montagnier, qui recommande la papaye fermentée en complément de traitements classiques (cancer, sida…), car « malgré la trithérapie [antisida], les lymphocytes T CD4 sont trop bas chez 20 % de ses patients ». C’est à la suite d’un voyage au Japon en 1995 que Montagnier a prescrit ce produit à des sidéens en Côte d’Ivoire et constaté qu’associé à la trithérapie, il avait permis de rétablir leur système immunitaire en montant leur taux de CD4, des résultats toutefois non publiés dans une revue scientifique. Depuis, Osato International vend chaque année plus de 300 000 boîtes contenant 30 sachets de trois grammes de papaye fermentée, produit 100 % naturel certifié sans OGM (organisme génétiquement modifié) ni agent de conservation. Le succès du produit est médiatisé davantage en 2001 quand Luc Montagnier le recommande, avec le glutathion de Thyogen au pape Jean-Paul II qui luttait notamment contre le parkinson. Le virologue avait déjà démontré l’efficacité et la non-toxicité de ces deux produits combinés chez les malades du sida et du parkinson. Membre du comité scientifique d’Osato, Luc Montagnier voit un euro versé à sa Fondation mondiale de lutte contre le sida par boîte de papaye fermentée vendue.

Disponibilité et posologie
Le Stimul’Ace est vendu en pharmacie, dans les magasins d’aliments naturels et sur le site multisupplements.com, du distributeur québécois Nutripur. Le fabricant recommande d’en prendre de deux à trois sachets par jour sous la langue et de ne rien boire ni manger pendant au moins 30 minutes avant ou après la prise du produit. À trois dollars la dose, il n’est pas donné, mais le Pr Montagnier dit qu’il n’est pas nécessaire d’en prendre constamment si on est en bonne santé. Lui-même s’en sert régulièrement, mais pas chaque jour, pour traiter son angine et pour prévenir la grippe en arrêtant la pénétration des virus dans les muqueuses respiratoires, plus sensibles sous l’action du froid et des polluants chimiques. « On peut en avoir besoin mais pas tout le temps. Lors de périodes de faiblesse, de fatigue physique ou lors d’exposition à des virus », expliquait-il en entrevue avec la journaliste Céline Andrillon.

La directrice des communications scientifiques chez Osato International, Amélie Mantello Moreau (fille de Pierre), recommande pour sa part : « Chaque jour,en cure d’entretien, vous pouvez prendre un sachet, et en période de stress, de fatigue ou de maladie, de deux à trois sachets. Observez un arrêt minimal d’une semaine après une cure de trois mois pour éviter une possible baisse d’efficacité. »

Bienfaits chez les électrohypersensibles
Selon elle, bien que le produit réduise les maux de tête et les migraines chez les gens atteints du SICEM (aussi appelé électrohypersensibilité ou EHS), on ne peut affirmer qu’il lutte contre ces maux. « Nous n’avons pas d’études sur ce sujet spécifiquement, et nous ne souhaitons pas véhiculer de fausses idées sur les effets de l’Immun’Âge. Ses propriétés ne sont citées qu’à la suite d’études cliniques aux résultats significatifs. L’étude en double aveugle du Pr Belpomme montre une amélioration importante du flux vasculaire et de l’oxygénation dans différentes parties du cerveau. Après six mois de supplémentation avec Immun’Âge, chez certains patients, le flux vasculaire revient aux valeurs normales avec une normalisation de l’oxygénation du cerveau. Cette étude a montré une diminution d’intensité et de fréquence des maux de tête. La majorité des participants ont d’ailleurs souhaité poursuivre la prise d’Immun’Âge à la fin de celle-ci. »

Selon Osato International, l’Immun’Âge serait particulièrement efficace contre les maladies où les radicaux libres jouent un rôle prépondérant, comme promoteurs ou facteurs aggravants (cataractes, cancer, cardiopathies, diabète, sida, rhumatismes, dégénérescence cérébrale, Alzheimer, parkinson, hépatite, bronchite chronique, asthme…) et le vieillissement accéléré de la peau dû à l’exposition au soleil et à l’âge.

Études scientifiques
Souvent faites en double aveugle et controlées par placebo, les études d’Osato sur les bienfaits de la Préparation de papaye fermentée ont démontré une amélioration du bien-être de nombreux patients en les protégeant du stress oxydant.

Par exemple, elle :

  • augmente les capacités du corps à produire de l’interféron-y permettant d’augmenter la résistance des lymphocytes T pour lutter contre les infections et les maladies;
  • atténue avec l’aspartate de zinc les dommages cellulaires causés par la radiothérapie;
  • protège le coeur contre le stress oxydatif causé par les radicaux libres;
  • permet aux alcooliques de mieux récupérer et de lutter contre l’oxydation causée par l’abstinence;
  • protège contre les dommages à la muqueuse gastrique causés par l’alcool (en diminuant le stress oxydatif au niveau intestinal, elle peut « faciliter l’absorption des vitamines et minéraux », précise Amélie Mantello Moreau);
  • normalise l’absorption de la vitamine B12 qui prévient notamment les maladies cardiovasculaires et combat l’Alzheimer et le parkinson;
  • augmente les qualités des globules rouges et leur niveau de glutathion;
  • élimine le stress oxydatif causé à l’ADN et aux protéines par l’hydroxyl et le fer;
  • active les macrophages qui luttent contre les microbes et les tumeurs;
  • combat les maladies chroniques neurodégénératives et inflammatoires;
  • contrôle l’inflammation chez les aînés en augmentant la quantité de protéines Hsp70.

André Fauteux

Pour en savoir davantage
osato-ori.com

- - -

André Fauteux

À propos de l'auteur

Journaliste de profession, André Fauteux s'est spécialisé en maisons saines et écologiques en 1990.

Il a lancé en 1994 le premier magazine canadien en la matière, la Maison du 21e siècle, dont il est toujours l'éditeur et le rédacteur en chef.


Accueil
  Flèche gauche
Volume 11, numéro 15 — Mercredi, 7 octobre 2015
  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE