Imprimer Imprimer

Une Armée de la Paix

Portraits

Claude Desjardins: Armée de la Paix

J’adore éplucher le journal local. Dans l’ensemble, l’information est somme toute assez ordinaire mais parfois je découvre une perle rare, comme celle-ci : Claude Desjardins, artiste, invite tout le monde entre 7 et 97 ans à venir créer une soldate de la paix. Intriguée, je m’inscris et j’invite une amie à m’accompagner. J’aime cette idée d’un rituel collectif autour du thème de la paix.

Paix en soi

Quant à la sculpteure et entrepreneure sociale, Claude Desjardins, elle offre plus qu’un atelier d’arts plastiques. Elle suscite une réflexion sur notre responsabilité pour instaurer la paix dans le monde. « Pas de paix dans le monde sans une paix intérieure durable en chacun de nous », dit-elle d’entrée de jeu. Et c’est par le jeu, qu’elle va conquérir de nouvelles « Soldates » au sein de son Armée de la Paix.

Son parcours est peu banal. Elle a connu mille tourments, n’a pas froid aux yeux et nomme un chat un chat. À la conquête de sa propre paix intérieure et troublée par les événements du 11 septembre 2001, son désir de contribuer à la paix universelle se fait pressant. Plus qu’une simple boutade, c’est un projet de vie qui s’amorce. Elle veut désormais faire contrepoids à cette folie meurtrière.

Claude Desjardins
Photo : Chantale Bilodeau

« C’est parce que nous entretenons le feu de la discorde en nous-mêmes que nous nous entredéchirons », constate-t-elle. Colère, impatience, agressivité… toutes et tous, nous griffonnons sur un papier un mot qui entretient notre esprit guerrier et qui représente notre propre combat vers la paix. Ce papier sera inséré dans chacune de nos Soldates de la Paix. « D’avoir nommée et reconnue une pensée négative, et de savoir qu’elle va brûler lors de la cuisson, jette un peu de lumière sur la part d’ombre que nous portons tous en nous », souligne Claude.

Pour cette dernière, la Soldate n’est pas un symbole féministe mais fait appel au principe féminin présent chez tous les êtres humains. Claude cherche l’équilibre entre les valeurs masculines, généralement valorisées socialement, comme l’action et la productivité et les valeurs féminines, trop souvent négligées, comme l’introspection et l’intuition. Les hommes ne sont donc pas des intrus au sein des ateliers et comme membres de cette Armée de la Paix, où le féminin et le masculin se rééquilibrent.

Pourquoi une armée de la paix ?

« Si l’empereur Qin, il y a plus de 2 200 ans, s’est fait enterrer avec une armée de 6 000 guerriers en terre cuite à Xi’an en Chine, je me suis dit que je pourrais former, en contrepartie, une armée aussi nombreuse de Soldates de la Paix », raconte Claude Desjardins. Dans un atelier, avec des enfants, une petite lui a précisé qu’il fallait créer 6 001 figurines pour que la paix soit plus forte que la guerre.

Après avoir réfléchi, sans complaisance, sur nos guerres intérieures, notre Soldate de la Paixprend naissance, à partir d’une motte d’argile, sous nos doigts. Claude a élaboré une technique simple et accessible à tous, enfants comme adultes, pour faire apparaître cette Soldate qui s’impose quand on laisse « parler l’argile ».

Ce projet d’une vie se veut d’envergure internationale. L’objectif est que 1 000 Soldates de la Paix voient le jour sur chacun des six continents. Elles seraient exposées sur un site de la paix où les gens pourraient venir se recueillir. Les Soldates pourraient aussi voyager d’un continent à l’autre et il est prévu qu’elles soient jumelées entre elles grâce à un numéro attribué lors de la confection. Le but ultime : Fonder un mouvement international de pratique de la paix non confessionnel et sans allégeance politique. « Semer et cultiver la paix en soi pour récolter la paix sur terre est mon leitmotiv », précise Claude Desjardins. En 2007, elle recevait la Médaille de la paix du YMCA Canada. Cette visionnaire obtiendra peut-être un jour le prix Nobel de la Paix.

Soldates de la Paix
Photo : Lucie Coulombe

S’engager

Plus de 2 500 Soldates de la Paix ont été façonnées à ce jour pour former l’Armée de la Paix. Cette « armée » est composée de figurines féminines, nues, sans armure, exposées à l’air libre et ayant pour seule arme la flamme de la paix émanant d’un petit lampion. La lueur d’espoir dans un monde encore trop guerrier. Claude a même rédigé un contrat d’engagement moral pour celles et ceux qui décident de s’afficher officiellement comme membre de l’Armée de la Paix. En tant que « Soldate de la Paix », chacune et chacun a la responsabilité de créer la paix dans le monde en commençant par la paix en soi.

Au fur et à mesure que nous façonnons notre Soldate de la Paix, nous nous façonnons.

Pour en savoir plus : www.lessoldatesdelapaix.ca

Claude Desjardins offre des ateliers sur demande : claudesoldate@yahoo.ca

Clôde de Guise
info@coupsdecoeurvoyage.com


Accueil
  Flèche gauche
Volume 12, numéro 9 — Mercredi, 11 mai 2016
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE