Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Cuisine Danse Dentisterie Eau Écologie Économie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Ordonnances pour une maison saine

Ordonnances pour une maison saine

EcoNest, Home in Pecos, NM

Membre honoraire de l'American Institute of Architects pour sa grande contribution à sa profession, l'architecte Paula Baker Laporte est devenue une experte de l'habitation saine dans les années 1990 après être devenue hypersensible aux produits chimiques. Elle est une des meilleure sources concernant la construction et la rénovation saines, non seulement pour aider les personnes malades à guérir, mais pour nous aider tous à demeurer en santé.

Paula Baker-Laporte
Paula Baker-Laporte

Elle a écrit, en collaboration avec John Banta et la Dre Erica Elliot , le succès de librairie Prescriptions for a Healthy House (Precriptions pour une maison saine). Elle m'a d'ailleurs invité à participer à la troisième édition de cette ouvrage publiée en 2008, comme auteur d'un chapitre consacré aux limites d'exposition aux champs électromagnétiques. Torontoise d'origine vivant en Oregon, Paula est bien connue aux États-Unis pour sa pratique de la baubiologie, une discipline de bioconstruction d'origine allemande. Conçue à partir de 1969, elle a pour objet l'étude des relations globales entre l'humain et son environnement de vie.

EcoNestBookCover smaller copie

Avec le baubiologiste canadien Stephen Collette, Paula a élaboré et anime un séminaire de cinq jours intitulé Construction saine et naturelle, dispensé par l'International Institute for Building-Baubiology and Ecology. Cette architecte est propriétaire d'Econest, une firme d'architecture et de construction basée à Ashland en Oregon, avec son mari Robert Laporte. Ensemble, ils conçoivent et construisent de magnifiques maisons faites de matériaux naturels comme l'argile, la paille et le bois, et enseignent dans le cadre de leurs ateliers pratiques comment construire des maisons qui guérissent et nourrissent le corps et l'âme. Voici le compte-rendu de notre entrevue.

Paula, pourriez-vous nous raconter comment vous êtes tombée malade et les difficiles leçons que vous avez alors tirées?

Je suis tombée malade quand j'ai habité une toute nouvelle maison mobile en 1981. Je devais y vivre que pour un au ou deux, mais le mal était fait. Il a fallu plus de 10 ans pour découvrir ce qui me rendait malade, car la communauté médicale n'était pas au fait de l'hypersensibilité chimique à l'époque. La mauvaise fortune de mon médecin s'est avérée être ma chance. Lorsque la Dre Erica Elliott a découvert qu'elle souffrait d'hypersensibilité chimique multiple – quelque chose dont ni elle, ni aucun de ses collègues n'avaient entendu parler auparavant – elle a compris ce dont j'étais atteinte et nous avons toutes les deux été en mesure de retrouver la santé.

BAKERP

Combien de maisons avez-vous conçues et construites, et de quelle façon les maisons basées sur la baubiologie diffèrent-elles des populaires maisons certifiées LEED?

Depuis 25 ans, j'ai conçu une bonne centaine de maisons, dont plusieurs pour des personnes atteintes d'hypersensibilité chimique multiple. La baubiologie est avant tout basée sur la santé, et l'équilibre environnemental constitue le résultat de référence d'une construction saine. LEED met beaucoup plus l'accent sur ​​l'efficacité énergétique, et la santé ne constitue qu'un critère parmi d'autres. La certification LEED vise à améliorer la construction nord-américaine classique et a un rôle important à jouer. Les paradigmes de construction sont très différents.

Lors de la conception et la construction de nouvelles maisons selon les 25 principes de la baubiologie, nous travaillons avec des matériaux et des objectifs différents de la construction nord-américaine classique. La baubiologie préconise l'érection de murs massifs, sans pare-vapeur (ils diffusent la vapeur et résistent à la condensation). Nous les construisons de matériaux et de finis naturels et non adultérés qui ont une très grande capacité à absorber l'humidité sans se détériorer. Nos murs ont jusqu'à 12 pouces d'épaisseur. Ils sont composés d'un mélange de paille et d'argile qui est damé dans des coffrages et agit comme masse thermique. En climat froid, nous y ajoutons du côté extérieur une ossature 2×4 remplie de cellulose pour augmenter la résistance thermique. Le seul produit commercialisé que nous utilisons dans notre système mural est l'enduit intérieur American Clay et parfois la chaux Saint-Austier à l'extérieur.

Foyer de masse séparant une salle à manger et un salon. © Kim Kurian
Foyer de masse
séparant une salle
à manger et un salon.
© Kim Kurian

La chaleur rayonnante (notamment d'un foyer de masse) est privilégiée et une attention particulière est accordée à la réduction de rayonnement électromagnétique et à diverses subtilités comme l'acoustique, l'ionisation de l'air et l'humidité. Un grand soin est porté à l'évaluation des matériaux dans toutes les phases de la construction pour protéger et favoriser la santé et le bien-être de toutes les personnes impliquées dans toutes les phases de production et pas seulement la fin. De nombreux baubiologistes travaillent exclusivement à détecter et corriger les problèmes dans les maisons existantes qui sont la source des problèmes de santé des occupants. C'est aussi un aspect important de la baubiologie parce que peu de chanceux ont la possibilité de construire à partir de zéro.

Comment votre livre peut-il être utile aux personnes atteintes d'hypersensibilité chimique, et également aux personnes qui sont en bonne santé et veulent le rester?

Toltec

Le livre est aussi utile aux personnes qui sont en bonne santé. Personne ne devrait s'exposer inutilement à des toxines. Le livre s'applique à la construction classique ainsi qu'aux solutions de rechange privilégiées par la baubiologie. Il n'y a rien de compliqué à construire une maison saine, mais ce n'est pas une pratique courante et on doit donc faire plusieurs choses différemment. Ce livre est conçu pour guider le constructeur, l'architecte et le propriétaire à travers le processus.

Quelles recommandations principales faites-vous pour assainir une maison, même si chaque client a des besoins différents?

Certaines de mes priorités sont très impopulaires! Certaines découlent tout simplement du bon sens. Les voici :

Rob Beck
© Rob Reck

1. N'intégrez pas le garage à la maison. Les voitures sont toxiques;

2. Si vous devez incorporer un garage à la maison, il doit être étanche à l'air et ne pas construire une chambre au-dessus, surtout pas une chambre d'enfant!

3. N'utilisez pas de matériaux contenant des poisons (formaldéhyde, métaux lourds, solvants pétrochimiques, etc.) dans la construction de votre maison. De meilleurs produits sont maintenant offerts pour chaque étape;

4. Ne construisez pas votre maison avec des matériaux dont raffolent les moisissures ou de façon à favoriser la formation d'humidité. Beaucoup de matériaux standards, tels que les bois d'aggloméré et le placoplâtre ont si peu de résistance aux fluctuations d'humidité qu'ils favorisent la croissance de moisissures dès qu'ils sont mouillés;

5. Évitez les appareils sans fil ou du moins débranchez-les la nuit. Assurez-vous de faire installer un câblage blindé n'émettant pas de champs électriques, en particulier dans les chambres. Installez des commutateurs de demande automatique de façon à ce que la tension électrique soit coupée en éteignant le dernier appareil dans les chambres (et soit rétablie instantanément lorsqu'une lampe ou autre appareil est allumé). De cette façon, les gens peuvent se reposer de manière optimale dans un lit libre d'électrosmog généré dans la maison. Si nécessaire, on peut aussi protéger la chambre de toute source extérieure d'électromagnétisme, à tout le moins avec un baldaquin en tissu blindant le slit;

6. N'installez pas de moquette (tapis mur à mur). Ayez des surfaces qui sont nettoyables et agréables sous les pieds.

Rob Reck
© Rob Reck

7. Vous devriez avoir une politique de changement de chaussures à l'entrée de la maison pour éviter de contaminer l'intérieur avec des pesticides, des métaux lourds et autres polluants extérieurs. Adoptez une conception réfléchie pour laisser les chaussures à l'entrée de sorte que la demande d'enlever les chaussures soit implicite. Malheureusement, les chaussures pour animaux de compagnie ne sont pas populaires et leurs pattes sont difficiles à garder propres. En outre, les animaux à fourrure perdent du poil, une source de squames animales allergènes. Si vous avez un animal de compagnie et que vous voulez une maison saine, planifiez un nettoyage approfondi et fréquent de votre maison et de votre animal;

8. Installez une ventilation adéquate pour la santé de la maison et des occupants afin d'évacuer l'excès d'humidité et les vapeurs des cuisines et salles de bains. Des fenêtres ouvrantes sont appropriées toute l'année dans certains climats, et dans la plupart des climats pour une partie de l'année. Les ventilateurs récupérateurs de chaleur sont essentiels dans les climats plus difficiles et dans une construction plus classique;

9. Alimentez la maison en eau potable saine (filtrée);

10. Assurez-vous d'avoir un chauffage radiant et de la sécurité de tout type de combustion;

11. Éduquer l'occupant est aussi important que tout ce qui est fait pendant la construction. Un occupant non sensibilisé peut faire en sorte d'annuler rapidement les bienfaits de la construction la plus minutieuse. Les assouplisseurs parfumés en feuilles, les désodorisants d'intérieur qu'on branche à une prise de courant, l'utilisation de pesticides, la présence de moisissures et l'émission constante de radiofréquences des appareils sans fil sont monnaie courante et concourent tous à rendre une maison malsaine. Beaucoup de gens ruinent leur maison, car on ne leur a pas appris comment la garder saine et durable.

Quels conseils prodiguez-vous aux gens qui vivent en climat nordique?

EcoNest

Assurer une ventilation adéquate représente évidemment un plus grand défi dans les climats froids, et la récupération de la chaleur évacuée à des fins de ventilation est très importante lorsqu'on ne peut pas constamment ouvrir portes et fenêtres. Dans une construction classique où il y a généralement peu de masse thermique pour restituer lentement la chaleur qu'elle a stockée, la conséquence d'ouvrir les portes et fenêtres représente une perte soudaine de toute la chaleur, ce qui rend la maison inconfortable et chère à chauffer. Un entretien de base avec des produits sains, le changement des filtres, l'utilisation de ventilateurs pour évacuer l'humidité et les vapeurs, le nettoyage des gouttières, le nettoyage de la poussière et le contrôle de l'humidité sont également importants. Malheureusement, dans notre monde de plus en plus automatisé, l'entretien de base semble être de moins en moins compris.

Trouvez-vous que les professionnels de la santé sont mieux informés aujourd'hui sur les hypersensibilités chimique et électromagnétique, et sont de meilleur secours à l'égard des personnes touchées?

Tanoito

Chaque fois que j'ai eu l'occasion d'aborder des médecins, j'ai été surprise par le peu de connaissances qu'ils ont sur les bâtiments malsains; il y a encore beaucoup de travail à faire. Les personnes atteintes d'hypersensibilité chimique multiple ont un éventail tellement varié de symptômes qui ne se prête pas facilement à un seul diagnostic. Peu de médecins prennent en compte le milieu de vie et de travail du patient lorsqu'ils abordent un cas. Si les médecins faisaient encore des visites à domicile et s'ils étaient formés pour comprendre le milieu de vie, cela leur permettrait de poser un diagnostic d'ensemble plus précis à l'égard des personnes atteintes d'hypersensibilités environnementales.

Quelles tendances observez-vous dans votre pratique concernant l'hypersensibilité électromagnétique?

La fréquence de ces cas s'accroît avec la culture sans fil. Alors qu'il ya 10 ans, il était rare pour moi de parler à qui que ce soit atteint d'hypersensibilité électromagnétique, c'est maintenant une plainte très commune et un important déclencheur de symptômes d'hypersensibilité. Il s'agit d'une question difficile puisqu'aucun endroit n'est vraiment sûr.

Que recommandez-vous aux gens qui n'ont pas les moyens de payer des frais de refus d'installation de compteur intelligent?

Cabo San Lucas  - Agave Azul

Même si on peut refuser l'installation de ces compteurs, on ne peut pas forcer ses voisins à faire de même. Dans certaines localités, il n'y a aucuns frais de refus. Je vis dans une petite localité où nous avons pu obtenir une réduction de ces frais. Un petit groupe de citoyens informés peut avoir plus d'impact dans une petite localité plus progressive. La solution à ce problème est plutôt une question politique et de sensibilisation. La preuve irréfutable de préjudice est difficile à établir lorsque prédominent les études financées par les promoteurs.

Y a-t-il autre chose que vous aimeriez partager?

Oui, beaucoup, beaucoup! Il se peut que j'aie l'occasion de visiter Montréal l'an prochain et je serais ravie de me livrer à une causerie sur le sujet si vous pouvez l'organiser.

Ce serait merveilleux! Merci beaucoup, chère Paula!

Pour en savoir davantage :

Prescriptions for a Healthy House, 3e édition, Paula Baker-Laporte, Dre Erica Elliot et John Banta, New Society, 327 pages, 2008.
econesthomes.com
hbelc.org/seminars.html

- - -

À propos de l'auteur

André FauteuxJournaliste de profession, André Fauteux s'est spécialisé en maisons saines et écologiques en 1990.

Il a lancé en 1994 le premier magazine canadien en la matière, la Maison du 21e siècle, dont il est toujours l'éditeur et le rédacteur en chef.


Accueil
  Flèche gauche
Volume 10, numéro 10 — Mercredi, 28 mai 2014
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE