Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Cuisine Danse Dentisterie Eau Écologie Économie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Genre Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Jung Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Marche Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Symbolisme Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Radiofréquences

Paul Héroux

Le toxicologue Paul Héroux dirige le programme de santé au travail à la faculté de médecine de l'Université McGill.

Radiofréquences

Le professeur Paul Héroux, directeur du programme de santé au travail à la faculté de médecine de l'Université McGill, affirme dans une vidéo soumise à Santé Canada le 3 juillet que les lignes directrices canadiennes sur l'exposition aux radiofréquences sont inadéquates pour protéger la santé publique.

Avec son étudiante Ying Li, il a découvert dans son laboratoire que de très faibles champs magnétiques domestiques (fréquence 60 Hertz) provoquent des changements métaboliques qui peuvent causer des cancers, du diabète et des maladies neurologiques, en plus de rendre les tumeurs plus malignes, notamment en arrachant des chromosomes aux cellules. « Nous sommes convaincus que cela se reflétera dans les taux de cancer », dit-il.

Ces effets se produisent à des niveaux d'exposition qui sont des milliers de fois inférieurs aux limites suggérées par le Code de sécurité 6 que les provinces ont le loisir d'adopter ou non. Paul Héroux croit que ces effets sont aussi causés par les radiofréquences jusqu'à 10 gigahertz ou davantage.

Ce toxicologue rappelle que des pays comme la Russie ont déjà adopté des lignes directrices 100 fois plus sévères que le Code de sécurité 6.

Voici son étude effectuée sur des cellules cancéreuses humaines :
Extra-low-frequency magnetic fields alter cancer cells through metabolic restriction

Site web du laboratoire de Paul Héroux : www.invitroplus.mcgill.ca
Son livre sur les EMF: libra.rvh.mcgill.ca/TextbookEM

Articles similaires:

  1. Vidéo sur l'électrohypersensibilité
  2. Polytechnique poursuit sa désinformation sur les radiofréquences
  3. Radiofréquences : Magog, médecins et Israël optent pour la prudence
  4. Radiofréquences : une menace importante et sous-estimée
  5. Les toxines des moisissures multipliées par 600 sous l'effet des radiofréquences

- - -

À propos de l'auteur

André FauteuxJournaliste de profession, André Fauteux s'est spécialisé en maisons saines et écologiques en 1990.

Il a lancé en 1994 le premier magazine canadien en la matière, la Maison du 21e siècle, dont il est toujours l'éditeur et le rédacteur en chef.


Accueil
  Flèche gauche
Volume 10, numéro 13 — Mercredi, 10 septembre 2014
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE