Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Danse Dentisterie Eau Écologie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

La maladie de Parkinson causée par des pesticides?

La maladie de Parkinson causée par des pesticides?

Hommes atteint de la maladie de ParkinsonLa maladie de Parkinson est une dégénérescence irréversible d'une zone du cerveau nommée substance noire. Elle entraine une diminution progressive de la production d'un neurotransmetteur, la dopamine, associé au mouvement. La chute de dopamine provoque les symptômes connus telles rigidité, incapacité à initier un mouvement, posture et démarche typique, etc.

On a longtemps cru que la maladie de Parkinson était due au vieillissement et à certains facteurs de risque, mais ces derniers n'étaient pas élucidés.

Michael J. Fox, le héros des films Back to Future, a réfuté cette notion de maladie liée à l'âge quand il l'a contractée lors d'un tournage en 1990, à l'âge de 29 ans. Le diagnostic officiel est tombé en 1991 (il ne l'annoncera au public qu'en 1998).(1) Comme il le dira lui-même: «J'ai un physique de gamin et je suis atteint d'une maladie de vieux!»(1)

Des symptômes similaires

En 2004, des chercheurs ont mis en lumière la capacité de certains pesticides de causer des symptômes similaires chez les animaux. Ainsi, les pesticides paraquat, maneb et roténone causent des toxicités neurologiques qui provoquent, chez l'animal, un syndrome de type parkinsonisme, mais pas tout à fait semblable à la maladie.(2)

Le paraquat (voir aussi http://en.wikipedia.org/wiki/Paraquat) est un herbicide commercialisé dès 1961 par ICI (aujourd'hui Syngenta). Il a été retiré du marché dans certaines régions.(3) Le maneb et le mancozeb sont des fongicides.(4) Le roténone est un pesticide d'origine naturel, mais il est suffisamment toxique pour être interdit dans plusieurs pays.

Combinaison désastreuse

Les divers pesticides sont très bien absorbés par la peau et les voies respiratoires. Leurs effets toxiques ne sont pas similaires, mais leurs différents mécanismes d'action peuvent se potentialiser l'un l'autre.(5) Une combinaison de ces substances semble nécessaire pour provoquer des symptômes semblables à ceux de la maladie de Parkinson.

En 2011, des chercheurs allongent la liste de ces substances neurotoxiques ayant probablement un rôle à jouer dans la pathogénie de la maladie de Parkinson. Il faut savoir que la plupart des insecticides agissent par une atteinte du système nerveux pour tuer les insectes. Ajoutez à cela les effets toxiques des herbicides et des fongicides qui créent une oxydation importante, et le fait que toutes ces substances sont lipophiles (donc qu'elles s'emmagasinent dans les tissus graisseux, dont le cerveau qui est constitué à plus de 60% de gras), et vous avez la recette d'un désastre.

L'étude des effets des combinaisons de pesticides est extraordinairement difficile, d'autant plus que (heureusement!) les humains sont rarement sujets à des intoxications aigües importantes. Par contre, on voit trop souvent des expositions chroniques à des concentrations assez faibles, mais soutenues sur de longues périodes.(6)

En 2013, après une revue complète de la documentation publiée, des chercheurs affirment que l'exposition aux pesticides augmente de 2 fois le risque de contracter la maladie de Parkinson. Ils déplorent toutefois que les études publiées soient trop hétérogènes, ce qui signifie qu'elles sont trop différentes pour être comparées adéquatement. Malgré la qualité insuffisante de la documentation, ils affirment quand même que la thèse de l'exposition environnementale aux pesticides et autres solvants toxiques comme cause du Parkinson est fondée.(7)

Se protéger

Ces données sont des raisons supplémentaires d'exiger de nos gouvernements qu'ils agissent sur ces questions environnementales pour protéger la population et, surtout, d'agir soi-même pour se protéger en:

  • Mangeant le plus bio possible;
  • N'utilisant jamais ces substances dans notre environnement immédiat;
  • Faisant la promotion des alternatives plus sécuritaires;
  • Faisant pression pour que nos municipalités les interdisent (au Québec, ce devrait être la norme, mais ce n'est pas encore interdit partout.)


Santé!

Jean-Yves Dionne


Source : La maladie de Parkinson causée par des pesticides?

Pour en savoir plus sur les effets des pesticides, consultez aussi:
Toxique, notre alimentation?
Pesticides organochlorés et vitamine D
Obésogène?
Des perturbateurs hormonaux liés (officiellement) à l'infertilité masculine

Références:

  1. Michael Fox et la maladie de Parkinson
  2. Uversky VN. Neurotoxicant-induced animal models of Parkinson's disease: understanding the role of rotenone, maneb and paraquat in neurodegenerationCell Tissue Res. 2004 Oct;318(1):225-41. Epub 2004 Jul 16. Review. PubMed PMID: 15258850.
  3. LE PARAQUAT RETIRE DU MARCHE APRES UNE HISTOIRE MOUVEMENTEE
  4. Gullino ML et al. Mancozeb, Past, Present, and FuturePlant disease. doi:10.1094 / PDIS-94-9-1076
  5. Roede JR, Hansen JM, Go YM, Jones DP. Maneb and paraquat-mediated neurotoxicity: involvement of peroxiredoxin/thioredoxin systemToxicol Sci. 2011 Jun;121(2):368-75. doi: 10.1093/toxsci/kfr058. Epub 2011 Mar 14. PubMed PMID: 21402726; PubMed Central PMCID: PMC3098961.
  6. Moretto A, Colosio C. Biochemical and toxicological evidence of neurological effects of pesticides: the example of Parkinson's diseaseNeurotoxicology. 2011  Aug;32(4):383-91. doi: 10.1016/j.neuro.2011.03.004. Epub 2011 Mar 23. Review. PubMed PMID: 21402100.
  7. Pezzoli G, Cereda E. Exposure to pesticides or solvents and risk of Parkinson diseaseNeurology. 2013 May 28;80(22):2035-41. doi: 10.1212/WNL.0b013e318294b3c8. PubMed PMID: 23713084.

Accueil
  Flèche gauche
Volume 9, numéro 15 — Mercredi, 25 septembre 2013
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE