Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Cuisine Danse Dentisterie Eau Écologie Économie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Lotions solaires non toxiques

Lotions solaires non toxiques

L'exposition au soleil est, encore et toujours, source de controverses et de débats. Les dermatologues nous disent qu'une peau bronzée est une peau malade, qu'il n'y a pas d'exposition au soleil sécuritaire. Pourtant, si le soleil était toxique, la race humaine n'existerait pas. Bien sûr, les effets néfastes du soleil sont aggravés par la réduction de la couche d'ozone, mais la peau a ce qu'il faut pour se défendre contre une exposition modérée. Nul n'est besoin de se couvrir (de linge ou de lotion solaire) de la tête aux pieds dès que l'on met le nez dehors! En fait, il suffit simplement d'éviter de brûler. Nous le savons, la brûlure du soleil, surtout chez les enfants, est un facteur de risque important de certains cancers de la peau et du vieillissement prématuré.

Pourquoi prendre du soleil ?

Le soleil, par le biais de ses UVB, est LA meilleure source de vitamine D. L'exposition au soleil améliore le bien-être et a des effets sur l'immunité, l'humeur, la santé osseuse, etc. Consultez à ce sujet les articles sur la vitamine D.

En avons-nous assez ?

Je l'ai déjà dit, nous vivons sous une latitude qui ne nous permet pas d'obtenir la vitamine D du soleil durant une majeure partie de l'année. Au Québec et dans les pays nordiques, l'intensité du soleil n'a aucune commune mesure avec celle de l'Afrique ou des Caraïbes. Si, en juillet, l'indice UV atteint 7 chez nous (considéré comme un indice élevé), en Afrique, cet indice dépasse 13. De plus, de septembre à avril, non seulement le froid limite notre exposition (euphémisme :-) ), mais il n'y a tout simplement aucun ultraviolet B qui ne nous atteigne (voir Indice UV et ozone sur le site de Environnement Canada).

L'Institut français soleil et santé parle d'un déficit d'ultraviolet (déficit qui se traduit pour la majorité d'entre nous par une carence en vitamine D). Dans leur article un vrai déficit d'exposition aux UV en France, on retrouve un graphique fort éloquent:

Exposition solaire

Ainsi, si nous utilisons des lotions solaires à outrance durant l'été, nous ne fabriquons aucune vitamine D de toute l'année!

Comment obtenir les bienfaits du soleil ?

Il faut idéalement exposer, sans protection, le plus de peau possible, tous les jours entre 10h et 14h, sans rougir.

Cette durée d'exposition vous est propre et est fonction de votre pigmentation. Une peau blanche de type scandinave ou rouquin n'a besoin que de quelques minutes. Une peau noire de type africain risque fort de ne pas en avoir suffisamment.

Évidemment, si vous devez prolonger votre exposition solaire au-delà de cette limite, il faut vous protéger.

Utiliser des lotions solaires ?

Déjà en 2009, dans l'article Les écrans solaires: salutaires ou pernicieux ?, je vous faisais part d'une problématique: la toxicité des écrans solaires. Ainsi, tout en nous protégeant des rayons du soleil (de ses bienfaits comme de ses méfaits), les lotions solaires pourraient également nous nuire à cause de certains ingrédients qu'elles contiennent.

Si vous restez assez longtemps au soleil pour avoir besoin d'une protection, je recommande d'appliquer une lotion solaire après une courte exposition initiale (le temps qu'il faut, selon votre type de peau, pour parvenir à la limite de la rougeur et fabriquer une bonne quantité de vitamine D). Mais pas n'importe quelle lotion solaire! Je conseille de choisir avec soin son produit solaire pour s'assurer qu'il ne cause pas plus de dommages qu'il n'en prévient.

Cornélia Dum, ma référence pour les produits cosmétiques sécuritaires, a publié un article contenant la liste des crèmes solaires sécuritaires: Crèmes solaires non toxiques. Elle y cite abondamment le groupe américain Environmental working group qui a publié son palmarès des produits solaires 2014.

Bon été et bonne protection solaire!

Jean-Yves Dionne


Accueil
  Flèche gauche
Volume 10, numéro 11 — Mercredi, 11 juin 2014
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE