Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Danse Dentisterie Eau Écologie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Vitamine C : quel produit choisir ?

Vitamine C : quel produit choisir ?

La vitamine C est, encore et toujours, un produit grandement consommé, et ce, malgré la controverse persistante à propos de son utilité. L'apport nutritionnel recommandé (ANR) est de 75mg pour les femmes et de 90mg pour les hommes. Pour certains auteurs, cet ANR devrait être de 200mg par jour.(1)

Cependant, des doses très élevées sont recommandées par plusieurs conseillers et professionnels. Par exemple, une dose de 1000mg 6 fois par jour, le premier jour d'un rhume, suivi de 1000mg 3 fois par jour est documentée pour aider à soulager les infections respiratoires et les rhumes.(2)

Formes physicochimiques

Il existe 2 types principaux de formes chimiques: l'acide ascorbique et les ascorbates. Un ascorbate est la fusion d'un minéral avec de l'acide ascorbique. On nomme donc ces molécules selon le minéral utilisé: ascorbate de calcium, de sodium, de magnésium, etc.

Contrairement à l'acide ascorbique, les ascorbates ont l'avantage de ne pas être acides. Ainsi, pour ceux dont l'estomac supporte mal l'acidité, les ascorbates seraient préférables.

Outre cette distinction (+ ou – acide), il n'y a pas beaucoup de différence entre ces 2 types. En gros, on peut simplement dire que la vitamine C est bien absorbée et bien tolérée par tous. Certains affirment cependant que les ascorbates sont mieux absorbés que l'acide ascorbique et que les tissus les retiennent mieux. C'est notamment la réputation de l'Ester-C. Sur le site www.ester-c.com/Benefits.htm, on retrouve 2 références scientifiques. La première, de Moyad et coll.(3), mentionne qu'il n'y a pas de différence d'absorption entre l'Ester-C et l'acide ascorbique, mais montre que les globules blancs (leucocytes) retiennent mieux l'Ester-C dans la cellule. Ainsi, l'effet de la vitamine C serait maintenu plus efficacement dans le temps par l'Ester-C que par l'acide ascorbique. La seconde référence, de Gruenwald et coll.(4), montre que l'Ester-C serait mieux toléré, mais ce résultat est uniquement obtenu via un questionnaire de satisfaction… Ce qu'on ne sait pas, c'est si le composé unique à l'Ester-C, le thréonate, peut avoir un rôle à jouer.

Formes pharmaceutiques

Il existe une panoplie de formes pharmaceutiques: les comprimés, les capsules, les comprimés effervescents, les sachets de poudres effervescentes, les poudres régulières. Chaque formule a son prix, ses caractéristiques, et son utilisateur. Choisissez simplement selon vos préférences et votre budget.

Un nouveau venu: la vitamine C liposomale

LiposomeUn liposome (fr.wikipedia.org/wiki/Liposome) est une petite sphère composée d'une double membrane de phospholipides (lécithine). Ces petites sphères sont similaires à des cellules vivantes, qui comportent elles aussi une double membrane de phospholipides.

Les liposomes sont très utilisés en cosmétique pour leur capacité à augmenter l'absorption des principes actifs à travers l'épiderme. On utilise aussi parfois des formulations à base de liposomes pour certaines substances pharmaceutiques dont l'absorption est faible.

Est-ce que le fait de mettre la vitamine C dans un liposome est une véritable avancée? Ça reste à voir. Sur le site de la compagnie (www.nanovitaminc.ca/about.htm), on mentionne que cette vitamine C est absorbée à 98% et qu'elle atteint des taux plasmatiques de plus de 300 microMol/L en 300 minutes (5 heures). Le problème est que cette information n'est pas comparée à d'autres formes de vitamine C. De plus, le graphique indique que la dose est de 20g. 20g de quoi: de vitamine C ou de produit complet? Ce n'est pas indiqué. Sur le site de la Direction des produits santé naturels (DPSN) de Santé Canada, on apprend que le produit contient 1000mg (1g) de vitamine C et 500mg de lécithine par sachet et qu'il possède un NPN (#80045862). Est-ce que le taux sanguin obtenu l'est avec la prise d'un seul ou de 20 sachets?

Petite analyse

Les liposomes de vitamine C sont principalement utilisés en cosmétologie (5) pour fabriquer des crèmes à la vitamine C qui peuvent prévenir et diminuer les dommages dus au soleil.(6)

Les formules orales de vitamine C non-liposomales peuvent entrainer un taux sanguin de 200 microMol/L pour une dose de 1000mg.(7) On est en droit de se demander si le taux sanguin obtenu par la formule liposomale présente un véritable avantage. Nous ne savons pas non plus si une amélioration de l'absorption apporte un quelconque effet biologique. En outre, comme l'information à propos de ce taux sanguin provient uniquement du site web de la compagnie avec, comme seule référence, un laboratoire britannique, on peut se questionner sur sa valeur. Les résultats sont-ils reproductibles chez tous les consommateurs, ou si ce taux ne peut être obtenu que dans un laboratoire?

Finalement, avec un prix de $39,95 pour 30 sachets (donc $1,33 par dose), le prix est plutôt dissuasif, surtout quand on sait que les comprimés de vitamine C ne coutent que quelques sous pour la même dose.

Bref, je suggère plutôt prendre de la vitamine C ordinaire, 2 à 3 fois par jour pour assurer le maintien d'un bon taux sanguin et des effets optimaux en tenant compte des considérations budgétaires familiales. :-)

Santé!

Jean-Yves

- - -

Références :

  1. Michels AJ, Frei B. Myths, Artifacts, and Fatal Flaws: Identifying Limitations and Opportunities in Vitamin C Research. Nutrients. 2013, 5(12), 5161-5192; doi:10.3390/nu5125161
  2. Gorton HC, Jarvis K. The effectiveness of vitamin C in preventing and relieving the symptoms of virus-induced respiratory infections. J Manipulative Physiol Ther. 1999 Oct;22(8):530-3. PubMed PMID: 10543583. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10543583
  3. Moyad MA, Combs MA, Vrablic AS, Velasquez J, Turner B, Bernal S. Vitamin C metabolites, independent of smoking status, significantly enhance leukocyte, but not plasma ascorbate concentrations. Adv Ther. 2008 Oct;25(10):995-1009. doi: 10.1007/s12325-008-0106-y. PubMed PMID: 18836692. www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18836692
  4. Gruenwald J, Graubaum HJ, Busch R, Bentley C. Safety and tolerance of ester-C compared with regular ascorbic acid. Adv Ther. 2006 Jan-Feb;23(1):171-8. PubMed PMID: 16644619. www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16644619
  5. Zhou W, Liu W, Zou L, Liu W, Liu C, Liang R, Chen J. Storage stability and skin permeation of vitamin C liposomes improved by pectin coating. Colloids Surf B Biointerfaces. 2014 May 1;117:330-7. doi: 10.1016/j.colsurfb.2014.02.036. Epub 2014 Mar 2. PubMed PMID: 24681045.
  6. Oresajo C, Stephens T, Hino PD, Law RM, Yatskayer M, Foltis P, Pillai S, Pinnell SR. Protective effects of a topical antioxidant mixture containing vitamin C, ferulic acid, and phloretin against ultraviolet-induced photodamage in human skin. J Cosmet Dermatol. 2008 Dec;7(4):290-7. doi: 10.1111/j.1473-2165.2008.00408.x. PubMed PMID: 19146606.
  7. Padayatty SJ, Sun H, Wang Y, Riordan HD, Hewitt SM, Katz A, Wesley RA, Levine M. Vitamin C pharmacokinetics: implications for oral and intravenous use. Ann Intern Med. 2004 Apr 6;140(7):533-7. PubMed PMID: 15068981.

Accueil
  Flèche gauche
Volume 10, numéro 18 — Mercredi, 19 novembre 2014
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE