Imprimer Imprimer

N’ayez pas peur de la vitamine D

JeanYvesDionne

N’ayez pas peur de la vitamine D

Tout le monde connait au moins un des rôles de la vitamine D: métabolisme du calcium et des os, système immunitaire et prévention du cancer, système cardiovasculaire et hormonal, etc. Mais la question de la dose et du taux sanguin idéal refait surface à chaque fois qu’on en parle. Santé Canada maintient qu’une dose de 600 UI par jour et un taux sanguin de 50nmol/l (20ng/ml) sont suffisants. De nombreux experts considèrent que ces chiffres sont non seulement conservateurs, mais beaucoup trop bas. Deux nouvelles études vont dans le même sens.

Fractures de stress

On sait que la vitamine D est nécessaire pour avoir des os en santé. Des chercheurs ont récemment noté un lien entre la carence en vitamine D et l’augmentation des fractures, notamment les fractures de stress chez les athlètes. Une fracture de stress ou de fatigue est une fissure de l’os qui se produit chez des gens en bonne santé qui font des efforts répétitifs comme la course. L’os n’est pas réellement cassé, seulement fissuré. Souvent, ce type de fracture n’apparait pas à la radiographie. Ces fractures peuvent être très douloureuses et incapacitantes.

Une nouvelle étude établit le taux sanguin optimal pour réduire ce risque. Après avoir suivi 124 patients, l’équipe du Dr JR Miller, Malvern Pennsylvanie, a mesuré le taux sanguin de vitamine D. Ils ont constaté que les athlètes qui ont un taux d’au moins 100nmol/l (40ng/ml) ont un risque de fracture beaucoup plus faible que ceux qui ont un taux moindre.(1) Pour obtenir ce taux sanguin, les auteurs, en citant les travaux de la Société d’endocrinologie, proposent des doses de 6 000 UI par jour et plus.

Intestin irritable

Une autre étude s’est intéressée à l’effet de cette vitamine sur l’intestin irritable. On sait que, chez les personnes atteintes, plus le taux sanguin de vitamine D est bas, plus les symptômes sont intenses. Mais est-ce qu’un supplément de vitamine D peut aider à réduire ces symptômes?

Les participants ont pris soit un placébo, soit 3 000 UI de vitamine D, soit 3 000 UI de vitamine D avec un probiotique, le tout durant 12 semaines. Les symptômes de l’intestin irritable ont été réduits dans les 2 groupes ayant pris de la vitamine D.(2)

N’ayez pas peur de la vitamine D

Ces deux nouvelles études viennent renforcer la position des experts. On constate que le dosage et le taux sanguin proposés par Santé Canada sont nettement insuffisants pour obtenir tous les bénéfices de cette vitamine.

Rappelez-vous que le soleil demeure la meilleure source de vitamine D et de bien d’autres bienfaits (consultez à ce sujet deux articles sur se sujet: Oh! Soleil, soleil… et Les écrans solaires: salutaires ou pernicieux?). L’exposition au soleil de tout le corps, suffisamment longtemps pour se rendre à la rougeur sans bruler, procure une dose entre 10 000 et 25 000 UI de vitamine D3. Avez-vous jamais entendu parler de quelqu’un qui se serait intoxiqué à la vitamine D du soleil?

Jean-Yves Dionne

- - -

Références:

  1. Miller JR, Dunn KW, Ciliberti LJ Jr, Patel RD, Swanson BA. Association of Vitamin D With Stress Fractures: A Retrospective Cohort StudyJ Foot Ankle Surg. 2016 Jan-Feb;55(1):117-20. doi: 10.1053/j.jfas.2015.08.002. PubMed PMID: 26419854.
  2. Tazzyman S, Richards N, Trueman AR, Evans AL, Grant VA, Garaiova I, Plummer SF, Williams EA, Corfe BM. Vitamin D associates with improved quality of life in participants with irritable bowel syndrome: outcomes from a pilot trialBMJ Open Gastroenterol. 2015 Dec 21;2(1):e000052. doi: 10.1136/bmjgast-2015-000052. eCollection 2015. PubMed PMID: 26719813; PubMed Central PMCID: PMC4691664.

Accueil
  Flèche gauche
Volume 12, numéro 15 — Mercredi, 5 octobre 2016
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE