Acupuncture Addiction Agriculture Alimentation Alzheimer Amérindien Anarchisme Anatomie Animaux Anthroposophie Apiculture Approche craniosacrée Approches aquatiques Arboriculture Arbre Aromathérapie Art Arthrose Artisanat Astrologie Ayurveda Botanique Bouddhisme Cabane à sucre Calendrier Cerveau Chamanisme Channeling Chant Christianisme Coaching Collectivité Communication Constellations familiales Couleur Créativité Cuisine Danse Dentisterie Eau Écologie Économie Éducation Éducation somatique Électromagnétisme Énergétique Energétique chinoise Enfants Ennéagramme Ésotérisme Famille Faune Femme Fleurs de Bach Forêt Géobiologie Guérison Habitat Hakomi Herboristerie Histoire Homéopathie Horticulture Huiles essentielles Intention Jardinage Jeûne Kabbale Leadership Lithothérapie Mantra Massothérapie Maternité Méditation Médiumnité Microbiote Mort Mouvement Musique Mycothérapie Naissance Nature Naturopathie Neuroscience Numérologie Nutrition Ornithologie Ostéopathie Parkinson Permaculture Phamacopée Philosophie Photos Physique quantique Phytothérapie Pleine conscience Poésie Pollution Portraits Psychologie Qi Gong Reiki Restos végés Rites Rituel Rolfing Santé Science Semencier Sexualité Shiatsu Société Soin Corporel Son et vibration Soufisme Spiritualité Taoisme Tarot Tourisme vert Transport Vaccins Vieillir Vitamine Yeux Yoga Yoga Derviche Zen
  Imprimer Imprimer

Hyperactivité et déficit d'attention

Les plantes médicinales au secours
de l'hyperactivité et du déficit d'attention

Au Québec, depuis quelques années, de plus en plus d'enfants reçoivent rapidement un diagnostic d'hyperactivité ou de déficit d'attention. Chez les adultes, un problème d'hyperactivité ou un trouble d'apprentissage non identifié peut se transformer en anxiété chronique ou en dépression. Bien que, dans certains cas, la médication soit nécessaire et qu'elle aide au développement académique et social de l'enfant, trop souvent elle pourrait être évitée. Il importe tout d'abord d'éliminer les autres causes qui pourraient entraîner les mêmes symptômes, c'est-à-dire les problèmes de concentration, de comportement ou d'hyperactivité:

1. Hypoglycémie: Très souvent, l'alimentation des enfants en pleine croissance ne contient pas assez de protéines. Assurez vous d'offrir à votre enfant des repas et des collations protéinées (légumineuses, noix et graines, œufs et produits animaux), mais surtout avec le moins de sucres «rapides» possible (biscuits, jus de fruits, collations sucrées, barres tendres sucrées, bonbons, etc.), principalement dans la première partie de la journée. Rajouter des collations protéinées, mais surtout sans sucre, aide à régulariser la glycémie et permet ainsi aux enfants de rester calmes et d'avoir une meilleure concentration

2. Intolérances alimentaires: En créant une inflammation chronique de la muqueuse de l'intestin, les intolérances alimentaires entraînent de l'inflammation systémique et peuvent ainsi avoir un impact sur le système nerveux central. Il suffit souvent d'éliminer le gluten (contenu dans le blé, le kamut, l'épeautre, l'orge, l'avoine et le triticale) et les produits laitiers pendant quatre à six semaines pour voir une amélioration notable dans l'humeur et la concentration des enfants, ou des adultes. Mon prochain article portera plus précisément sur le sujet des intolérances et des allergies alimentaires.

3. Additifs alimentaires: Plusieurs additifs alimentaires comme le glutamate monosodique, les colorants, les sulfites et les nitrites, qui sont des substances susceptibles d'avoir un impact direct sur le système nerveux central en traversant la barrière hémato-encéphalique (ils peuvent passer directement de la salive au sang, puis entrer en contact avec les tissus du système nerveux central). De plus, plusieurs de ces substances causent aussi une inflammation de la muqueuse intestinale et contribuent à l'inflammation systémique qui joue sur l'humeur et la concentration.

4. Problèmes d'apprentissage: D'autres problèmes d'apprentissage, comme les diverses formes de dyslexie ou de dysorthographie, peuvent être la cause de symptômes semblables à l'hyperactivité ou au déficit d'attention. Il est donc important d'insister pour avoir les ressources nécessaires et obtenir un vrai diagnostic pour que l'enfant reçoive l'aide dont il a besoin le plus tôt possible dans son parcours académique.

Bien souvent, traiter ces autres avenues a un impact important sur la concentration et l'humeur. Ensuite, les plantes médicinales soutiennent et modulent le système nerveux pour arriver à de plus grands résultats. Les plantes médicinales sont plus efficaces quand elles sont combinées. En effet, une synergie se forme, et l'action du mélange est plus intéressante que la plante seule. Quand je compose un mélange pour un problème comme l'hyperactivité, je cherche toujours à avoir une combinaison d'actions: des plantes adaptogènes pour rééquilibrer tout l'organisme et le système nerveux, des plantes toniques du système nerveux pour nourrir et rendre ces tissus plus performants, des plantes calmantes pour agir plus directement sur le comportement, sans pour autant écraser ou cacher la nature de l'enfant. En comprenant l'action des plantes médicinales, on peut choisir par exemple en période d'examens, des plantes qui stimulent davantage le système nerveux, comme les feuilles de romarin (Rosmarinus officinalis) ou les racines de rhodiola (Rhodiola rosea) pour augmenter la concentration.

L'effet des plantes médicinales adaptogènes et toniques du système nerveux prendra quelques semaines à se faire sentir. Il est donc important que le mélange contienne des plantes qui agissent à court terme sur la concentration et l'humeur pour obtenir une action plus rapide qui va permettre d'attendre que le travail des plantes de fond se fasse.

Voici quelques plantes couramment utilisées dans les cas d'hyperactivité, de déficit d'attention, d'anxiété ou de dépression. Les dosages proposés sont pour des adultes moyens. Je vous suggère de consulter un herboriste thérapeute accrédité afin d'avoir un mélange fait sur mesure et des posologies plus justes pour un enfant.

Ashwagandha - Whitania somnifera


Baies d'ashwagandha @Caroline Gagnon

L'ashwagandha est une plante adaptogène intéressante, surtout pour les personnes éprouvant des problèmes de concentration ou de mémoire. Ces racines calment et aident l'enfant à se concentrer pour qu'il puisse mieux écouter les consignes et enregistrer l'information. Traditionnellement utilisées en ayurvéda, elles font l'objet d'études pour soigner les troubles d'hyperactivité et de déficit d'attention.[1] De plus, comme toutes les plantes médicinales adaptogènes, l'ashwagandha aide à rééquilibrer toutes les fonctions de l'organisme et à améliorer la performance et la santé du système nerveux. On peut consommer les racines d'ashwagandha sous forme de décoction ou de sirop, à raison de 2 à 10 g de plante sèche ou 2 à 8 ml de teinture par jour.


Avoine fleurie – Avena sativa


Photo Caroline Gagnon

Les sommités fleuries de l'avoine sont récoltées au moment de la floraison et sont utilisées pour nourrir et tonifier le système nerveux des enfants et des adultes. Trophorestoratrices des cellules nerveuses, ces sommités fleuries sont utilisées dans tous les problèmes liés au système nerveux pour régénérer ces tissus et pour leur permettre de fonctionner adéquatement. Dans le cas de l'hyperactivité ou du déficit d'attention, ces fleurs prises sous forme d'infusion, de sirop, de teinture ou de glycéré vont calmer et augmenter la concentration. Prendre 2 à 10 g de plante sèche ou 2 à 8 ml de teinture par jour.


Aubépine – Crataegus sp.


Photo Caroline Gagnon

L'aubépine est une plante médicinale surtout connue pour ses capacités régénératrices du muscle cardiaque et des fonctions cardiovasculaires. Les fleurs, les feuilles et les baies d'aubépine nourrissent et stabilisent le Shen qui, en médecine traditionnelle chinoise, représente l'esprit, la concentration, la mémoire et le monde émotif.

Ainsi, en calmant le cœur, cette plante médicinale aide à augmenter la concentration, à améliorer la mémoire et à stabiliser l'humeur.

Les feuilles et les fleurs d'aubépine peuvent être prises sous forme d'infusion ou de sirop, et les baies, sous forme de décoction ou de sirop à raison de 2 à 10 g de plante sèche par jour, ou encore sous forme de teinture à raison de 2 à 8 ml par jour.


Cataire - Nepeta cataria


Photo Caroline Gagnon

La cataire est une excellente plante pour les enfants. En raison de sa riche teneur en minéraux, elle aide à alcaliniser et ainsi à nourrir le système nerveux en pleine croissance. Les sommités fleuries de cataire nourrissent et calment le système nerveux. De plus, en soutenant la digestion, elles aident à assimiler les nutriments, à éliminer les déchets, à calmer le foie et à atténuer l'irritabilité. La cataire peut être prise sous forme d'infusion, de sirop, de glycéré ou de teinture (2 à 10 g de plante sèche ou 2 à 8 ml de teinture par jour).

En combinant toutes ces plantes, on obtient une action rapide et soutenue pour nourrir et moduler le système nerveux afin d'augmenter la concentration et de calmer l'enfant ou l'adulte. Mais les plantes médicinales restent des outils qui, selon moi, devraient être utilisés en guise de complément à une bonne alimentation (fruits et légumes variés, protéines, bons gras) et à de saines habitudes de vie (faire de l'exercice, apprendre à exprimer ses émotions, apprendre à suivre son rythme et à se fixer des limites) et non pas pour remplacer celles-ci. Il n'est pas toujours évident d'éliminer certains aliments ou de remplacer la télévision et les jeux vidéo par des jeux de société en famille, mais l'impact à long terme sera beaucoup plus grand sur la vie de ce «futur adulte». Si le sujet vous intéresse, je donnerai un atelier sur le sujet chez Fleuravie à Bromont le 26 septembre à 18 h 30.

Le contenu du présent article écrit par Anne Vastel a pour seul but de fournir des informations au lecteur. Il ne devrait pas servir à établir des diagnostics médicaux ni à inciter ou à encourager quelqu'un à interrompre des traitements médicaux. Si vous prenez des médicaments, consultez un herboriste accrédité ou un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales.


Pour en savoir plus sur les plantes médicinales et la santé :

26 septembre – Soigner l'hyperactivité chez les enfants et les adultes naturellement – 18 h 30 à 21 h 30 – 35 $

  • Mieux comprendre ce déséquilibre et ses causes
  • Comment soigner naturellement avec les plantes médicinales et l'alimentation
  • Fabriquer un sirop médicinal pour calmer et pour augmenter la concentration

28 septembre – Traiter les maladies de la peau à l'aide des plantes médicinales (acné, eczéma, psoriasis et rosacée) - 10 h à 16 h – 55 $

  • Comprendre le déséquilibre et ses causes pour mieux le soigner
  • Plantes médicinales pour soutenir la guérison
  • Études de cas et élaboration de recettes médicinales naturelles et efficaces

Prérequis:
Il faut avoir suivi le cours «Introduction» ou «Herboristerie traditionnelle» ou l'équivalent.

Apportez votre lunch.

29 septembre – Atelier parents – enfants: plantes médicinales pour la famille
9 h 30 à 12 h 30 – 30 $ par adulte et 10 $ par enfant de 5 à 12 ans.

Côté adultes:

· Apprenez à soigner vos enfants naturellement (rhumes, grippes, otites, bronchites, gastro à l'aide des plantes médicinales)

· Découvrez les plantes médicinales pour la famille (digestion et système reproducteur féminin)

· Fabriquez un sirop pour soigner la grippe, la toux et la fièvre et repartez avec votre bouteille

Côté enfants:

· Marche de découverte des plantes médicinales

· Fabrication d'un baume à lèvres et de boules médicinales – collation

Ces ateliers auront lieu à la boutique Fleuravie, 242 chemin Racine à Bromont
fleuravie@hotmail.com ou 450-534-5129

Anne Vastel
Herboriste thérapeute accréditée

514-581-0214
annevastel@guerirparlesplantes.com
www.guerirparlesplantes.com

- - - -

[1] Singhal et al. Ayurvedic approach for improving reaction time of attention deficit hyperactivity disorder affected children, Ayu. 2010 Jul-Sep; 31(3): 338–342.


Accueil
  Flèche gauche
Volume 9, numéro 14 — Mercredi, 11 septembre 2013
Flèche droite  
 

POUR RECEVOIR LE WEBZINE